Ce site a été optimisé pour des navigateurs récents !

Pour bénéficier d'un meilleur confort de navigation, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Vous pouvez télécharger les dernières versions de navigateurs en suivant les liens ci-dessous

Des questions sur nos systèmes d’isolation de sol ? Sur nos chapes en béton ? Sur les caractéristiques de chaque revêtement de sol ? Sur les possibilités de traitement contre l’humidité ?
Consultez vite notre foire aux questions ci-dessous ! Vous ne trouvez pas ce que vous cherchiez ? Contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les 24h !

  • Combien de temps avant de poser le revêtement sur une chape ?

    Le délai de séchage de la chape correspond au temps nécessaire pour atteindre un degré d'humidité compatible avec le revêtement prévu et sa technique de pose. Les délais de séchage sont fortement influencés par les conditions climatologiques (humidité relative, température, ...).

    La teneur admissible en humidité de la chape au moment de la pose du revêtement est fonction de la nature de ce dernier. Il est donc prudent de se renseigner à ce sujet auprès du poseur du revêtement.

    A titre indicatif et sans engagement, nous estimons que le délai de mise en service d'une chape normale est de 28 jours.

  • Et si cela doit aller beaucoup plus vite ?

    Pour un planning de construction plus serré, il existe des alternatives telles que des accélérateurs de séchage qui permettent d’atteindre des délais de séchage de 15 jours à 24 heures.

  • Quelle est l’isolation idéale pour chauffage de sol ?

    Dans le cas du chauffage par le sol, la qualité primordiale de la couche d’isolation est sa performance thermique. Celle-ci peut être combinée ou non à une performance acoustique. Sachant que les tuyauteries doivent être enrobées dans une couche de remplissage avant de recevoir l’isolation et la chape, nous proposons une solution qui combine le remplissage et l’isolation, il s’agit du polyuréthane projeté (PUR projeté) qui enrobe les tuyauteries du chauffage par le sol. Quant à l’adjuvant pour la chape au-dessus du PUR, il est toujours fourni par le poseur du chauffage par le sol.

  • Combien de temps de séchage pour sol en béton ?

    La circulation piétonnière sans charges peut être envisagée 3 jours après le bétonnage.

  • Peut-on poser un sol en béton sur un chauffage par le sol ? OUI

    Les sols industriels chauffants sont réalisés comme des sols monolithiques. Les tuyauteries de chauffage sont incorporées : soit directement dans le sol industriel qui repose sur un isolant thermique si le système est destiné à chauffer le local; soit dans une couche de béton de fondation sur laquelle s’appliquent l’isolant thermique et le sol industriel si le circuit de canalisations a pour fonction d’empêcher le sol de geler. La mise en oeuvre de ce type de sol requiert une connaissance approfondie du système ainsi qu’une parfaite coordination entre l’installateur et l’entrepreneur du sol industriel

  • Épaisseur minimum d’un sol en béton ?

    L’épaisseur minimale est de 8cm

    Et si je ne dispose pas d’une telle épaisseur et que je souhaiterais un sol en béton quelle solution ?

    Nous proposons alors un sol autolissant de type Rocksol en alternative. Il conviendra alors de fraiser le support, d’appliquer une couche d’accrochage et ensuite l’autolissant. L’épaisseur minimale de l’autolissant varie de 5mm minimum à 2cm maximum.

  • Pour l’extérieur, béton imprimé ou klinkers ?

    Le béton imprimé est disponible dans un large choix de motifs et de couleurs. S’agissant d’une couche unie, finies les mauvaises herbes. Le seul inconvénient réside dans le risque de fissuration inhérent au béton et favorisé par le sel de déverglaçage sous les roues des véhicules.

  • Le sol en béton et les fissures, tout le monde en parle. Quid ?

    Le phénomène de fissuration d’un sol en béton est généralement dû à un retrait (différentiel) du béton. L’apparition localisée de petites fissures dans un sol en béton n’a normalement aucune incidence sur la durabilité du sol (pour autant que les bords des fissures ne soient pas effrités). Des fissures plus larges dont les bords s’effritent devront de préférence être réparées.

    L’apparition d’un maillage fermé de microfissures (que l’on appelle également ‘faïençage’) est le résultat du retrait hydraulique du béton. Comme le faïençage n’a qu’une influence sur l’aspect du sol et qu’il est sans incidence sur le plan structurel, aucune réparation ne doit être effectuée. De plus, de telles microfissures superficielles témoignent en réalité d’une répartition homogène des contraintes de retrait.

  • Le sol en béton et le gel, qu’en est-il ?

    Le béton durci peut, tout comme le béton frais, être endommagé par le gel. Dans ce cas, l’eau capillaire se dilate sous l’effet du gel et crée des tensions dans le béton, qui peut alors se fissurer. La sensibilité au gel du béton dépend en grande partie de sa structure porométrique. Les sels de déneigement peuvent également altérer le béton. La brusque diminution de la température, provoquée par la dissolution du sel et la fonte de la glace, occasionne un choc thermique et gèle l’eau se trouvant plus en profondeur dans le béton.

  • Quelles teintes pour le sol en béton ?

    Nous vous conseillons toutes les nuances de gris. Pour d’autres teintes, nous vous proposons le béton marbré (par l’effet de l’application d’acides) ou le béton imprimé pour l’extérieur.

    Les teintes dans les sols industriels ne peuvent jamais être garantis à 100 % car cela dépend de tellement de facteurs difficiles à maîtriser avec ce travail artisanal. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les nuances de teinte sont pratiquement inévitables dans de tels revêtements, à savoir :

    • la carbonisation du ciment
    • la présence d’un produit de cure
    • la formation d’exsudations
    • la variation de teinte du ciment
    • la répartition, la quantité et la qualité du pigment

  • Et si je veux une teinte unie sans nuances ?

    Dans ce cas, nous vous conseillons le revêtement synthétique.

  • Béton et déco, bon ménage ?

    Avant de commander un sol en béton (sol industriel), il faut savoir que les sols industriels doivent avant tout jouer un rôle fonctionnel et que les défauts d’aspect sont quasi inhérents à ce type de sol. N’est-ce pas ce qui en fait son charme et ce côté naturel ?

Copyright © 2014 EMB. All Rights Reserved.
Created by Ace Computer - Follow Us